Qui a dénoncé les Chartrains Godard, Guilbault, Babouin, Hée et Ligneul ?

Le 24 février 1943, cinq Chartrains, Henri Godard, Fernand Guilbault, Edouard Babouin, Didier Hée et René Ligneul, étaient arrêtés par la Gestapo, victimes d’une dénonciation. Accusés d’écouter la radio anglaise, ils furent considérés comme ennemis de l’Allemagne. A l’exception de Godard, les autres furent déportés, et les sieurs Guilbault et Babouin moururent en déportation dans le camp de concentration de Mauthausen.

Ils habitaient tous le quartier de la prison : rues des Lisses, de Beauvais (aujourd’hui dite du Docteur de Fourmestreaux) et du Petit-Beauvais. A la Libération, les familles de ces cinq personnes désignèrent la famille Touseau (surtout Simone et Germaine, fille et mère) comme étant responsable de leur dénonciation aux Allemands, mais sans fournir de preuve irréfutable.

L’auteur de ce blog cherche à retrouver les descendants de ces cinq personnes. Si vous avez des informations, contactez-le.

Publicités

2 Réponses to “Qui a dénoncé les Chartrains Godard, Guilbault, Babouin, Hée et Ligneul ?”

  1. Gautier Christian Président de L'Historique de Verrières. Says:

    Fernand Guilbault, déporté à Mauthausen (matricule 26471)est décédé le 4 décembre 1943 à l’âge de 53 ans. Il est enterré dans le cimetière de Verrières le Buisson. Il était le gendre de M. et Mme POIGET, bouchers rue de Paris à Verrières.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :